Tag Archive | Kantoh

#geek Fukushima Days will be cast on Francogrid …

fuku franco cast - copie
An additonal cast point will be available to view Fukushima Days on French Open Sim metaverse Francogrid from the « sonic(e)spaces » simulation. You will need Firestorm viewer to do this. OSURL : Christine webster Sonicespaces, Sonic(e)spaces (74, 54, 21)

Francogrid page

http://francogrid.org/sites/default/files/tutoriels/firestorm/tutorielfirestorm01-installation.pdf

11 Mars 2013 / Fukushima +2 – Audio-Video Concert Streaming non stop

FUKUSHIMA DAYS WEBSTER KANTOH 01

Fukushima Days / experimental video 28′ color / France / Christine Webster video edit and music composition / Kantoh video Rutt Etra and Super8 FX + additonal fx editing

Le 11 mars 2013, c’est l’an 2 après Fukushima. Pour célébrer cet anniversaire hors normes nous allons avec le graphiste Kantoh et moi-même streamer en continu et en boucle Fukushima Days le film de 28′ que nous avons monté l’année dernière à partir de la pièce expérimentale que j’avais crée en 2011 et qui porte le même nom.

March 11th will be year 2 post Fukushima. To celebrate this out of range and weirdest anniversary, we will, the graphist Kantoh and myself stream all day long our 28′ film Fukushima Days. We finished it last year, after the experimental sound work i made in 2011 after the nuclear disaster.

FUKUSHIMA DAYS WEBSTER KANTOH 02

Le flux audio+video sera casté entre 12H et Minuit le 11Mars.
The flow will be cast between 12am and 12pm March 11th.

Sur Livestream /on Livestream :  Sonicespaces Livestream : http://www.livestream.com/sonicespaces?t=931010
et un deuxième flux sur  Ustream/ and a second one on Ustream : http://www.ustream.tv/channel/test-waldokanto

FUKUSHIMA DAYS WEBSTER KANTOH 03

Venez nombreux !
Invite your friends and share !

FUKUSHIMA DAYS WEBSTER KANTOH 06

Fukushima Days – Flags Across Borders

Flag number : event044 – Internet contribution
Festival FUKUSHIMA! Synchronized Worldwide Events

Konnichi wa !

Here you will find the last version of my one-year work in progress called « Fukushima Days ». Started in March 2011 just after the nuclear disaster, with graphic desiger Kantoh. We performed during a Placard Headphone Festival last August some rough ideas. I got an almost finished version i streamed with improvised parts during the HorlursFestival, last July.
This work was always evolving and i’m not sure if it is really finished by now … It’s difficult to finished something about Fukushima as long as the nuclear plague spreads his deadly exhalation all over Japan and all over the world. Anyway, the sound is there, feel free to listen an to share if you like it.

Here an video excerpt with the beautiful graphics of Kantoh

Each day, surveying and sharing informations about the Fukushima plants, i learned tons of new things about nuclear threat. In 1986 i went so frightened with the Tchernobyl cloud. I ran away from Paris with a friend to the west coast, in Picardie. We got this naive and romantic idea, if something really bad would happen we want to die with the sea, the birds and the animals all around us. Fortunatelay the cloud never hit the Picardie coast … People in Ukraina did not got this chance.

Every day i’m thinking about Japan. Something really powerfull bounds me.

Dōmo arigatō gozaimasu to all the participants
C.Webster

survol de l’année 2011, Limbic, Le Silence sous l’écorce, Erazed …

Limbic

L’année 2011 aura été une année exceptionnelle. Tout d’abord avec l’exposition pendant trois mois du projet Limbic au Centre d’Art Casino Luxembourg entre le 29 janvier au 1er Mai, dans le cadre de l’exposition Away from Keyboard d’Human Atopic Space. Limbic était également présent au Festival Futur en Seine, au mois de Juin, dans l’allée réservée aux installations d’art numériques. Un moment privilégié qui m’a permis de recueillir les appréciations et les retours d’impressions autant des professionnels présents (chercheurs, directeurs artistiques, compositeurs) sur le Festival que du public. Une façon de mettre le projet et les idées qui se cachent derrière à l’épreuve du réel et ce fût un succès. Des image ont étés tournées également pendant le dernier jour de ce Festival par Véronique Landolfini. Un film est en train de se monter pour garder trace du projet qui sera terminé au cours de l’année 2012 … Pour finir Limbic et la musique Topologique sont partis se promener au mois de Juillet dans la Drôme pour une après-midi de conférence au Désert Numérique. Ensuite il a fallu faire contre mauvaise fortune bon coeur, beaucoup des artistes présents et des passionnés de mondes virtuels sur Second Life sont définitivement partis en 2011. Ce fût le cas, entres autres, de WangXiang  Tuxing qui m’a énormément aidé sur Limbic et mis à ma disposition pendant des années des bouts de terrains pour échafauder mes plans, mais qui a dû rende la location de sa sim. Même chose pour Aire Ville Spatiale qui avait vu naître l’avant projet de Limbic, « 55 sounds to the sky » mais qui n’existe plus sur SL … Bien que l’obsolescence programmée ne fasse pas partie des concepts de base d’un univers virtuel, les choses peuvent y mourir de façon définitive. Regarder mon installation disparaître sous mes yeux a été une expérience poignante – le projet venait à peine de prendre forme qu’aussitôt il semblait s’évanouir – il reste des images bien évidemment, mais ça n’est pas la même chose que ce que l’expérience Limbic proposait … c’était avant tout un lieu sonore à vivre. Heureusement d’autres projets vont suivre et de nouvelles solutions sont envisagées pour ne plus perdre en route tout le travail de création 3D.

Limbic+ Human Atopic Space

Le Silence sous l’écorce

Le début d’année  fût également une fête avec la nomination du court métrage « Le Silence sous l’écorce » de Joana Lurie produit par Lardux Films sur la short list des meilleurs films d’animation en lice aux Oscars 2011. C’est le genre de truc qui n’arrive pas tous les jours dans une vie. Je m’étais beaucoup investie sur ce film pour la création sonore et se retrouver entres des géants comme Pixar ou la Warner avec mes jolis sons, je trouvais ça juste génial.

Le Silence sous l’écorce

Erazed et Fukushima days

En 2011, j’ai participée au projet Synchronicity mis en forme par Aire Ville Spatiale sous la houlette de Marc Moana. Mais au cours du processus de mise en forme collective, j’ai butée à l’automne sur certains aspects relatifs à la possibilité de démantèlement de l’oeuvre originale proposée dans le cadre du projet sans aucune possibilité de regard ou de recadrage ce qui m’a conduite à abandonner ma participation.Tout n’est jamais perdu, puisque ce fût là l’occasion de commencer une collaboration très pointue avec le graphiste et compositeur Kantoh. Nous avons éprouvés nos deux univers d’abord sur une performance appelée Erazed et c’est ce qui nous a conduit de fil en aiguille à travailler sur un projet de film a base de musique éléctro- expé que j’avais dans mes cartons depuis un bout de temps « Tokyo Ohio » et qui est maintenant en cours de construction ainsi que d’imaginer une collaboration pour concerts a venir quand j’aurai terminé mon projet d’album « Fukushima Days » … des projets de très longue haleine, sur lesquels j’aurai le temps de revenir ultérieurement.

EraZed not Erased la vidéo

VAE SATIS …

Apothéose pour la fin d’année. Pour poursuivre mes investigations qui mettent en scène le son en 3D dans des univers virtuels, j’avais depuis longtemps l’idée de connecter tout ça en incluant l’aspect Musico-Thérapeuthique. Donc pour avoir une chance de pouvoir m’inscrire à l’école de Médecine, n’ayant aucun diplôme en poche, il me fallait faire ce qu’on appelle une Validation des Acquis d’Expérience. J’ai trouvé au SATIS d’Aubagne la branche universitaire qui délivrait le Master le plus en adéquation avec mon parcours professionnel et artistique. Après un mois de travail acharné pour finaliser le dossier en Novembre, je passe mon entretien devant le Jury le 12 décembre 2011. Un très beau moment d’échange et d’écoute. Je sors avec le Master* intégral attribué à l’unanimité du Jury. Je vais pouvoir poursuivre ma route mais aussi collaborer avec le SATIS d’Aubagne pour d’autres projets …La VAE est une démarche qui apporte beaucoup et je la conseille à tous mes confrères ingénieurs du son et compositeurs qui se posent la question au cours de leur vie. Mention spéciale donc, pour toute l’équipe du Satis, dynamique et passionnée de son.

Site du SATIS

* Master SATIS Ingenierie de la création et de la réalisation sonore pour le film, la vidéo et le multimédia.

Elementary Signals

Explorations in Sound Synthesis, Electronic Music Composition and Instrument Design

sonic(e)spaces

Experimenting sound and music in the (e) dimensions

%d blogueurs aiment cette page :